Accueil > Conférences / Présentations > Diminution des prises de risque chez les HSH au Sénégal entre 2004 et 2007. (...)

ICASA 2008

Diminution des prises de risque chez les HSH au Sénégal entre 2004 et 2007. Projet ELIHoS, ANRS 12139

Reduction of risk taking of MSM in Senegal between 2004 and 2007. ELIHoS project, ANRS 12139

vendredi 7 novembre 2008
Mis à jour le lundi 24 novembre 2008

Communication orale présentée à la 15e Conférence Internationale sur le Sida et les Infections sexuellement transmissibles en Afrique (CISMA - ICASA en anglais) du 3 au 7 décembre 2008 à Dakar.

Auteurs

Wade A S [1], Larmarange J [2], Diop AK [1], Diop O [1], Gueye K [1], Marra A [3], Ndawinz J [2], Sene A [4], Enel C [2], Ba S [4], Niang Diallo P [5], Toure Kane NC [5], Mboup S [5], Desgrées-du-Loû A [2]

Abstract

Objectifs :

Une enquête épidémiologique menée auprès de 463 hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) avait montré en 2004 une prévalence de l’infection par le VIH très élevée dans cette population (21,5 %) et un taux élevé de pratiques à risque. Plusieurs interventions de prévention spécifiquement orientées vers cette communauté HSH ont alors été menées : un programme de prise en charge des IST et du VIH, une action de sensibilisation aux risques sexuels et une action de plaidoyer auprès de l’ensemble des acteurs de la vie publique. Une seconde enquête a été menée en 2007 pour mesurer les évolutions des prévalence VIH et IST, et évaluer l’impact des actions de sensibilisation sur la prise de risque par rapport au VIH.

Méthode :

A Dakar, Mbour/Thiès, et Saint-Louis, 501 HSH recrutés selon la technique boule de neige ont été enquêtés. L’enquête consistait en un questionnaire fermé sur des informations sociodémographiques, comportementales et biomédicales, et en un examen clinique et des prélèvements de sang et d’urine visant à détecter les IST et l’infection à VIH. Les indicateurs biologiques et comportementaux ont été comparés à ceux obtenus lors de l’enquête de 2004.

Résultats :

La prévalence du VIH parmi les HSH est demeurée stable depuis 2004 : 21,5% [95% CI : 17.8-25.7] en 2004 et 21,8% [95%CI : 18.3-25.7] en 2007 (p=0.9). Par contre les comportements à risque ont diminué : la proportion d’hommes qui ont eu au moins un rapport insertif non protégé avec un homme au cours du mois précédant l’enquête est passée de 24 % en 2004 à 9 % en 2007 (p<0.01),>
 % en 2004 à 10 % en 2007 (p<0.01),>
 % à 12 % (p<0.01).>
 % des moins de 20 ans avaient déclaré en 2004 avoir eu plus de 20 partenaires sexuels au cours de leur vie, contre 4,1 % dans cette classe d’âge en 2007.

Conclusion :

Les interventions de prévention menées auprès des HSH ont été suivies d’une réduction des prises de risque dans cette population. Prendre en compte de façon spécifique ce groupe dans les programmes de lutte contre le sida est donc efficace et important pour contrôler l’épidémie.

Voir en ligne : Site de la conférence

Notes

[1Programme Sida, Institut d’Hygiène Sociale, Dakar, Sénégal

[2IRD, CEPED UMR 196 (Université Paris Descartes-INED-IRD), Paris, France

[3IRD, US 009, Dakar, Sénégal

[4Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal

[5Laboratoire de Virologie, Hôpital Le Dantec, Dakar, Sénégal

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Retour haut de page
Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Contact | Crédits | Mentions Légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Larma par Joseph Larmarange sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License