Accueil > Publications > Les hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH) et (...)

RESP

Les hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH) et l’infection à VIH à Ouagadougou, Burkina Faso

connaissances, attitudes, pratiques et enquête de séroprévalence

mercredi 21 septembre 2016
Mis à jour le mercredi 21 septembre 2016

Publié en septembre 2016 dans la Revue d’Épidémiologie et de Santé Publique.

Auteurs

Dah Ter Tiero Elias, Orne-Gliemann Joanna, Guiard Schmid Jean-Baptiste, Becquet Renaud et Larmarange Joseph

Résumé

Position du problème

À l’instar de plusieurs pays africains, la question des rapports sexuels entre hommes au Burkina Faso reste taboue et est parfois cause d’exclusion sociale. Cette population qui est vulnérable face au VIH sida est méconnue, car n’ayant pas souvent fait l’objet d’exploration scientifique.

Objectif

L’objectif de notre étude était de caractériser les connaissances, attitudes, pratiques sexuelles et d’estimer la séroprévalence du VIH parmi les HSH à Ouagadougou.

Méthodes

Une étude transversale à visée descriptive et analytique a été conduite auprès de HSH résidant à Ouagadougou recrutés par la technique de « boule de neige », âgés d’au moins 18 ans et acceptant de participer à l’étude. Les données ont été recueillies par un questionnaire administré en face-à-face par deux enquêteurs formés. Le test de dépistage du VIH a été systématiquement proposé aux enquêtés.

Résultats

Au total, 142 HSH ont été recrutés durant la période d’étude. L’échantillon était constitué à majorité d’élèves ou d’étudiants (60,8 %), de célibataires (91 %) avec un âge compris entre 18 et 30 ans (96,5 %). Le score médian de connaissance vis-à-vis du VIH était de 8/10. La séroprévalence du VIH était estimée à 8,9 % (4,5–15,4).

Conclusion

Notre étude confirme la vulnérabilité des HSH de Ouagadougou vis-à-vis du VIH vu la séroprévalence élevée de l’infection par le VIH. Des interventions ciblées de prévention, de prise en charge et de recherche scientifique s’imposent aux autorités afin de pérenniser les acquis nationaux de la lutte contre le VIH sida.

Référence

Dah Ter Tiero Elias, Orne-Gliemann Joanna, Guiard Schmid Jean-Baptiste, Becquet Renaud et Larmarange Joseph (2016) « Les hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH) et l’infection à VIH à Ouagadougou, Burkina Faso : connaissances, attitudes, pratiques et enquête de séroprévalence », Revue d'Épidémiologie et de Santé Publique, 64 (4), p. 295-300. DOI : 10.1016/j.respe.2016.02.008. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0398762016302826.

Voir en ligne : Accéder à l’article sur Science Direct

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dans la même rubrique

1 / 5 »

Retour haut de page
Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Contact | Crédits | Mentions Légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Larma par Joseph Larmarange sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License