Accueil > Astuces... > Caractères spéciaux et caractères Unicode

Windows

Caractères spéciaux et caractères Unicode

samedi 3 février 2007
Mis à jour le jeudi 29 novembre 2012

Lorsque l’on rédige un texte, notamment technique, on est souvent confronté à la nécessité d’afficher certains caractères qui ne sont pas directement accessibles sur le clavier.

Afin de se faciliter la vie, ci-dessous un petit mémo, certes non exhaustif, à découper et à coller à côté de son écran (disponible en deux formats : PDF et RTF).

Pour compléter, quelques règles typographiques et conseils pour trouver d’autres raccourcis claviers.

Obtenir un caractère spécial

Il suffit d’appuyer sur la touche ALT et, tout en maintenant cette touche enfoncée, de taper les quatre chiffres du caractère sur le pavé numérique, puis de relâcher la touche ALT. Cette manière de procéder fonctionne sous Word et sous OpenOffice. Pour les autres logiciels, cela peut varier.

Pour des usages plus poussés (et notamment transformer le point du pavé numérique en virgule), vous pouvez utiliser le logiciel libre et gratuit AllChars (voir son descriptif sur Framasoft).

Les ALT-Codes

Cette fonctionnalité sous Windows est connue sous le nom de ALT-Codes. Historiquement, cela ne concernait qu’un nombre limité de caractères. Pour plus d’infos et des tables plus détaillées, voir l’entrée ALT-Codes de Wikipedia ou encore le site alt-codes.net.

Des systèmes équivalents existent sur d’autres plateformes (voir par exemple cette FAQ sur la touche Compose pour Linux).

Raccourcis pour les caractères Unicode

Pour simplifier, Unicode est une norme informatique dont l’objectif est de pouvoir représenter tous les caractères existants. On y trouve ainsi des caractères mathématiques, des caractères latins, cyrilliques, grecs, etc. Toutes les polices de caractères ne sont pas compatibles avec Unicode et certaines d’entre elles ne prennent en charge que certains blocs de caractères (par exemple, affiche les caractères grecs mais pas les caractères Arabes). Pour plus d’informations, on peut aller voir cette page de Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Aide:U....

Chaque caractère Unicode est défini par un nombre hexadécimal à 4 chiffres [1]. Le code hexadécimal d’un caractère peut être obtenu à partir de la table des caractères Windows (menu Programmes > Accessoires > Outils système) ou bien sur le site http://unicode.org/fr/.

Pour obtenir la version décimale [2] d’un code hexadécimal, vous pouvez utilisez la Calculatrice Windows. Dans Affichage, choisir Scientifique. Sélectionner Hex, taper le code hexadécimal, puis choisissez Déc pour obtenir sa correspondance décimale. Vous pouvez aussi utiliser en ligne BHDConv.

Une fois obtenu la version décimale du code d’un caractère Unicode, il suffit de faire ALT + code décimal pour l’insérer.

Quelques règles typographiques

Il s’agit de règles en lien avec ces caractères spéciaux. Pour des règles plus détaillées, je vous conseille la lecture de Petites leçons de typographie de Jacques André qui se télécharge ici : http://jacques-andre.fr/faqtypo/les.... Et puis il y a l’excellent (mais payant) Lexiques des Règles Typographiques en usage à l’imprimerie nationale.

Majuscules Accentuées

En français, les accents ont pleine valeur orthographique. Leur absence peut modifier significativement le sens d’un texte. Il convient donc, selon l’Académie Française, l’Imprimerie Nationale ou encore la Bibliothèque de la Pléiade, d’accentuer les majuscules (y compris la cédille).

Pour activer cette fonctionnalité sous Word : Outils > Options > Édition > Majuscules accentuées en français.

Guillemets et espaces insécables

Il faut distinguer les guillemets français (« ») des guillemets anglais (“ ”). Les guillemets anglais peuvent être utilisés dans un texte français à l’intérieur d’une citation. Si un mot est entre guillemets dans le texte original, on l’encadrera par des guillemets anglais tandis que l’ensemble de la citation sera entre guillemets français.

Notes de tableaux

Les notes d’un tableau font partie intégrante du tableau. Elles ne doivent donc pas êtres confondus avec les notes de bas de page ou les notes de fin. Les notes d’un tableau seront donc affichées directement sous le tableau, juste avant les sources.

Une astuce pour les positionner consiste à ajouter une ligne à la fin de votre tableau, de fusionner toutes les cellules de cette ligne en une seule, et de placer vos notes et vos sources dans cette case.

Il vaut mieux éviter de numéroter vos notes de tableaux 1, 2, 3, 4… afin de ne pas interférer avec vos notes de bas de pages ou vos notes de fin. Vous pouvez utiliser des notes numérotées par les lettres de l’alphabet : a, b, c, d… Un autre système de numérotation employé est le suivant : *, †, ‡, §, #, **, ††, ‡‡, §§, ##, ***, †††, ‡‡‡ etc.

Lorsque dans le tableau des test statistiques sont indiqués par les symboles *, ** et *** [3], il est possible d’avoir recours au même système de numérotation mais sans les symboles *.

Ce système présente l’avantage de ne pas utiliser de chiffres ou de lettres et donc de faciliter la lecture du tableau. En effet, une note numérotée par un chiffre ou une lettre pourrait être confondue avec un résultat du tableau.

Notes

[1En hexadécimal, il existe 16 chiffres différents : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, A, B, C, D, E et F

[2C’est à dire avec uniquement des chiifres allant de 0 à 9.

[3Le plus souvent sous la forme suivante : * pour p<0,05 ; ** pour p<0,01 et *** pour p<0,001.

Documents à télécharger

Commentaires

  • Le 6 janvier à 06:55, par Milan

    Bonjour,

    J’ai enfin compris comment fonctionnent les textes unicodes grâce à votre tutoriel. C’est vraiment super. Parc contre, c’est un peu bizarre.
    Mon code Hexa unicode est 1F336 qui converti en decimal devient 127798. Il est sensé representer un piment comme ceux qui signifient un plat pimenté sur les menus de restau asiatiques.

    Malheureusement, je n’obtiens pas ce que je veux directement. En vous ecrivant, voici le resultat dans ce message que je vous adresse : 127798 = 6 (ça donne la même chose sur mon email « hotmail », et dans les modules d’ecriture de mon site web. En revanche, dans un document word, ça me donne un point d’interrogation dans un carré. A l’origine, ce message que je vous écris était pour vous dire que ça ne marchait pas. Et c’est là que c’est fort. Alors que je copiais le résultat de alt127798 (qui sur word représente le « ? » dans un carré), pour le collais ici-même, il s’est transformé en piment. J’ai essayé avec d’autres caractères,ça fait la même chose. Voici le caractère :

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2015 à 22:08, par Phurg

    Bonjour, je m’interesse au code des emojis sur facebook, car j’aimerai les reproduire sur PC et je pense que faire un alt + code doit être possible étant donné qu’ils ont un code Unicode (voir ici http://apps.timwhitlock.info/emoji/... ) et donc j’ai bien convertit les 4 chiffres en héxadécimal en décimal (exemple : le premier de la liste a pour Unicode : U+1F601 donc logiquement en entrant alt + 128513 , ça devrait afficher mon emoji sur facebook qui peut bien l’afficher étant donné que je peux le voir sur le site, or ça m’affiche pas le bon mais ça : «  », une idée ? :/

    • Le 18 mai 2015 à 23:14, par Joseph LARMARANGE

      Il est possible que votre caractère ne soit pas pris en compte par la police de caractères utilisée par Facebook. Le support de ces nouveaux emoji est pour le moment très limitée.

    • Le 19 mai 2015 à 00:03, par Phurg

      Eh bien quand quelqu’un m’envoie un de ces emojis via telephone je peux les voir sur PC donc Facebook n’a pas de problème de lecture. Mais je vais poser mon problème autrement, comment pourrais afficher ce signe là

      Répondre à ce message

  • Le 11 mai 2015 à 12:01, par Palco

    Bonjour,
    J’ai trouvé un caractère spécial intéressant sur internet mais je n’arrive pas à le réaliser avec mon clavier même en le convertissant en décimal. Le code est 1F577 normalement c’est une araignée.
    Merci

    • Le 11 mai 2015 à 12:18, par Joseph LARMARANGE

      En converstissant 1F577 de l’hexadécimal aver le décimal, on obtient 128375. La combinaison ALT+128375 permet d’obtenir ce caractère.

      Par contre, la très grande majorité des polices n’ont pas implémenté ce caractère et il ne sera dès lors pas affiché correctement.

      Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2012 à 17:54, par clut jean pierre

    bonjour
    je souhaite utiliser le systeme unicode pour faire du montage photo, je n’arrive pas utiliser les code comportant un zero, y a t il une manip pour faire ce « zero » ex pour une etoile « ctrl shift u 2605 » le zero ne passe pas.
    windows 7 firefox

    merci

    • Le 16 mars 2012 à 09:08, par Joseph LARMARANGE

      Sous Windows vous devez calculer la valeur décimale du caractère Unicode. Cela peut se faire avace la calculatrice en mode programmeur. La valeur 2605 en haxadécimal corresponds à 9733 en décimal. La combinaison ALT+9733 produira bien ★.

      Répondre à ce message

  • Le 24 août 2011 à 19:54, par Abdramane KONE

    Bonjour Monsieur LAMARANGE.

    Je ne suis pas parvenu à télécharger les doc PDF que vous avez sur les caractères spéciaux. Je suis membre de l’AJDM Mali.

    Bien de belles choses à vous. Merci.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Mots-clés

Retour haut de page
Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Contact | Crédits | Mentions Légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Larma par Joseph Larmarange sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License